Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #PALMARES CHAMPIONNAT DU MONDE

 

CHAMPIONNAT DU MONDE  DE DEMI-FOND 1993 - HAMAR - NORVEGE

HAMAR OLYMPIAHALL - vélodrome Vickingskipet  (bois, 250 mètres)

 

1993 : Du 17 au 29 août, Oslo accueille les championnats du monde cyclistes du centenaire.

Les épreuves sur route se disputeront en pleine nature autour de la capitale, départ et arrivée devant l’Hôtel de Ville d’Oslo, tandis que les compétitions sur piste éliront domicile à Hamar, une ville de 30 000 habitants, à 80 kilomètres au nord d’Oslo, située dans un site enchanteur, sur la rive du plus grand lac du pays, le Mjøsa.

Le vélodrome, conçu par l’architecte Ralph Schürmann, d’une capacité de 2500 places été édifié dans la Halle Olympique de Hamar, le "Drakkar", ainsi dénommé en raison de son architecture, en coque de navire renversée inspirée des vaisseaux vikings. La structure multisports accueillera en 1994 les épreuves de patinage et de hockey des Jeux Olympiques d’hiver de Lillehammer. La piste a déjà été sous le feu de l’actualité, un mois plus tôt, le 17 juillet par l’exploit d’un Ecossais jusqu’à lors inconnu, Graeme Obree, nouveau recordman du monde de l’heure avec 51,596 km, effaçant Francesco Moser des tablettes pour un peu plus de 400 mètres. Le record sera pulvérisé six jours plus tard par l’anglais Chris Boardman à Bordeaux... les deux britanniques se retrouveront en finale pour le premier titre unifié de la poursuite…

En application des décisions prises au congrès de l’UCI d’Orlando en 1992, toutes les épreuves sur piste sont désormais OPEN. Le championnat de demi-fond donne donc lieu pour la première fois à un titre mondial unifié pour une 90ème et avant-dernière édition*, le meme congrès d'Orlando (**) ayant supprimé la discipline du programme des championnats du monde, ainsi que le tandem, à partir de 1995. 

Le programme officiel indique que " s’il a fallu cent ans pour que la Norvège ait un championnat du monde de cyclisme, il n’a fallu qu’un an au sport cycliste norvégien pour avoir un champion du monde " rappelant le titre mondial de Wilhelm "Willie" Henie, lauréat des 100 kilomètres à Anvers en 1894. Mais le père de la championne olympique de patinage artistique Sonja Henie, autre figure emblématique du sport norvégien, n’aura pas de successeur à Hamar, aucun stayer n’étant représenté pour le pays organisateur.

Treize concurrents, représentant de  huit nations, sont engagés.

* De 1893 a à 1994, il y aura eu quatre-vint-onze (91)  éditions des championnats du Monde, comportant un ou deux titres attribués en demi-fond - en comptant les deux organisations interrompues par la guerre : 1914 (seul titre attribué en demi-fond amateurs) et 1939 (inachevé pour le titre des stayers pros).

(**) Inutile de rappeler les participants à ce congrès de la honte, les noùms de ces véritables « bienfaiteurs » du cyclisme  ? (n-d- STAYER FRANCE)

QUALIFICATIONS Jeudi 20 Août

Les trois  premiers classés de chaque série et le 4ème de la série la plus rapide sont qualifiés pour la finale.

1ère série  

1-04 (088) Roland Königshofer  (AUT) -  entr.: Karl Igl – les 25 km en 21' 52" 52 (68.570 km/h)

2-01 (027) Carsten Podlesch (ALL) - entr. : Thomas Durst  -  à 1 tour

3-05 (265) Antonio Fanelli –(ITA) - entr. : Walter Corradin - à 1 tour

4-02 (453) Richi Rossi (CH) - entr. : Üli Luginbühl - à 3 tours

5-05 (261) Vincenzo Colamartino (ITA) - entr. : Mauro Valentini - à 4 tours

6-07 (409) Anatoly Bessonov (RUS) - entr. : Evgueny Vlassov -  4 tours

N.C.- 07(332) Kazuaki Sasaki (JAP) - entr. : … Yamazaki -  Abandon

 

2ème  série  

1-01 (160) Jens Veggerby (DAN) - entr. : Bruno Walrave (P-B) – les 25 km en 22'20"45 ( 67.142 km/h)

2-03 (449) Arno Küttel (CH) - entr. : René Aebi                          

3-04 (030) Torsten Rellensmann (ALL) - entr. : Christian Dippel

4-05 (023) Ralf Keller (ALL) - entr. : Manfred Schmadtke

N.C.-06 (273) David Solari (ITA) -  entr. : Gianni  Piva - Abandon

N.C.-02 (368) Mario Van Barle (P-B) - entr. : Jan Jonker - Abandon                

 

FINALE – Dimanche 22 Août

La finale se dispute par addition de points en 2 manches de 30 kilomètres.

Dans chacune de ces manches, il est attribué dans l’ordre du classement : 50, 35, 25, 17, 11, 07 et 04 points.

1ère manche 

1-01 (088) Roland Königshofer (AUT) - entr. : Karl Igl – les 30 km en 26' 04" 29 -                          (moyenne : 69.041 km/h)

2-05 (160) Jens Veggerby (DAN) -  entr. : Bruno Walrave (P-B) - à 02" 11

3-03 (265) Antonio Fanelli  (ITA) - entr. : Walter Corradin - à 05" 01

4-06 (449) Arno Küttel (CH) - entr. : René Aebi - à 07" 51                   

5-02 (027) Carsten Podlesch (ALL) - entr. : Thomas Durst - à 1 tour

6-04 (453) Richi Rossi (CH) - entr. : Üli Luginbühl -à 1 tour

7-07 (030) Torsten Rellensmann (ALL) - entr. : Christian Dippel - à 2 tours

La course : Ayant tiré le numéro 1 au départ, Königshofer défend sa position jusqu’au bout. Le Danois Jens Veggerby a effectué une belle remontée, mais trop tardive, en partie du fait de sa position au départ, et l’Autrichien lui oppose une défense victorieuse au moment de l’attaque décisive. 

 

2ème manche 

 1-07 (160) Jens Veggerby (DAN)  entr. : Bruno Walrave (P-B) 25 km en 26' 17" 50                  (moyenne : 68.462 km/h)

2-06 (027) Carsten Podlesch (ALL) -  entr. : Thomas Durst  - à 1 tour

3-02 (088) Roland Königshofer (AUT) - entr.:  Karl Igl - à 1 tour             

4-03 (265) Antonio Fanelli (ITA) - entr. : Walter Corradin - à 1 tour

5-04 (449) Arno Küttel (CH) - entr. : René Aebi - à 1 tour                     

6-05 (030) Torsten Rellensmann (ALL) - entr. : Christian Dippel -  à 1 tour

7-01 (453) Richi Rossi (CH) - entr. : Üli Luginbühl - à 1 tour

La course : Sur le nouveau tirage au sort du départ, Veggerby est encore moins heureux puisqu’il hérite à présent de la dernière position. Mais cette fois-ci, Walrave l’emmène sur une sensationnelle trajectoire et en moins  de  cinq minutes, il a mis à la raison ses devanciers immédiats, les allemands Podlesch, Rellensman, puis les suisses Küttel et Rossi, ce dernier ayant été préalablement très  vite dépossédé de la première place  par Königshoffer , nouveau leader devant l’italien Fanelli.

Poursuivant sur sa lancée, Veggerby fond sur le duo de tête qu’il passe sans coup férir et le voilà au commandement. Mais cette seconde manche qui a débuté tambour battant a failli se terminer dans un  terrible fracas, car presqu’aussitôt survient une chute spectaculaire de l’italien Fanelli et de son entraineur Corradin. La moto italienne,  gênée par la paire autrichienne, est allée percuter la balustrade, provoquant une  glissade impressionnante, heureusement sans dommage pour les deux transalpins. Drapeau rouge ! La course est arrêtée.

 Après plus d’une heure d’interruption, durant laquelle les menuisiers s’affairent pour réparer la piste en bois mise à mal dans le périmètre de l’accident, le nouveau départ est enfin donné et l’on repart à zéro.

Cette reprise, l’accident mis à part, est la répétition de la course interrompue. Jens Veggerby remonte un à un tous ses  rivaux et bat un nouvelle fois son principal rival, Königshofer. Poursuivant la course à l’extérieur, sur un rythme élevé, il double tous ses concurrents. Il devient  le premier coureur danois à se parer du titre  mondial des stayers. Belle course de l’allemand Podlesch, qui parvient à s’intercaler à la 2ème place et accède ainsi au podium.

CLASSEMENT GENERAL                                      1ère manche   2éme manche   Total PTS

1- (160) Jens Veggerby (DAN)                               35 pts        50 pts                    85 

 entr. : Bruno Walrave (P-B)

2-(088) Roland Königshofer (AUT)                        50 pts        25 pts                    75      

entr.: Karl Igl (AUT)

3-(027) Carsten Podlesch (ALL)                            11 pts        35 pts                    46

 entr. : Thomas Durst   (ALL)         

4-(265) Antonio Fanelli (ITA)                                   25 pts        17 pts                   42         

 entr. : Walter Corradin  (ITA)

5-(449) Arno Küttel (CH)                                        17 pts        11 pts                  28  

 entr. : René Aebi  (CH)

6-(453) Richi Rossi (CH)                                         07 pts         04 pts               11*             

entr. : Üli Luginbühl (CH)                                  

7-(030) Torsten Rellensmann (ALL)                       04 pts         07 pts                  11*      

entr. : Christian Dippel  (ALL)          

*   départagés à la distance.    

 

STAYER FRANCE ET JENS VEGGERBY

QUELQUES ANNEES PLUS TARD 

 

Jens Veggerby : "Après ma médaille d'argent en 1992 à Valence, j'avais décidé de me consacrer au demi-fond pour la saison suivante.Ma préparation a été excellente et j'étais au sommet de ma conditon quand je suis arrivé en Norvège" 

" La finale, dès le départ, a été sous tension. C'est la vitesse pour monter en haut de piste qui a causé le gros accident survenu à Fanelli "

" Quand on a pris le nouveau départ, je pense que j'étais celui qui avait su le mieux conserver mon équilibre nerveux et mon sang froid. C'est çela, en plus de ma bonne condition physique, qui m'a donné la victoire !"

" L'année d'après, c'était mon tour d'avoir un gros accident lors d'une manche de Coupe du Monde à Hyères en France. Là-bas, je récoltais plus de 40 fractures à ma jambe droite. Ma saison s'est finie là" 

 

Sources : Témoignage vécu (FB), recueil des  listes officielles publiées par l’organisation et collecte des informations directes transmises sur le tableau électronique du vélodrome.

Etude de François BONNIN pour STAYER FRANCE - Interview Patrick Police 

Commenter cet article

Meunier Michel 29/04/2021 04:32

Encore un régal de se replonger dans ces images du demi-fond. Merci Pacer Decisif,