Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #AUTOUR DU DEMI FOND, CULTURE DEMI FOND

Ce livre superbe consacré à Albert CHAMPION (si bien nommé), grand as des premiers temps du cyclisme, aujourd'hui tout à fait oublié en France, semble montrer que le nom de ce grand champion (justement) français semble encore signifier quelque chose aux Etats-Unis.

Le journaliste américain Peter Joffre Nye a accompli un travail époustouflant, ratissant toutes les sources possibles. Il faut dire qu'il disposait dans son jeu d'une carte maîtresse : le recueil des coupures de presse fait par le champion lui-même.

Albert  CHAMPION, sur ou en dehors du vélo, a été un personnage hors norme. 

Sur le vélo, il est d'une habileté diabolique sur les pistes et les routes, adresse due à sa pratique de l'unicycle. Très vite, il est remarqué en 1896 par le faiseur de champions "Choppy" Warburton. Bourlinguant dès lors sur les pistes d'Europe et d'Amérique, il s'expose comme l'un des plus grands de son époque, et décroche même sur la route - lui le pistard virtuose - en 1899 un Paris-Roubaix. Bientôt, il se fixe aux Etats-Unis, où il écume les vélodromes jusqu'à son retour en France en 1904.  

D'une habileté diabolique sur l'engin, il s'amuse à tamponner la roue arrière des tandems qui l'entraînent, simule une perte de contrôle qu'il corrige par un mouvement de bassin. Du grand art. Dans le genre, il n'y a guère à l'époque qu'un Major Taylor à lui opposer.

C'est aussi un mécano hors pair, à qui il arrive de règler les tandems et motos de ses entraîneurs sur la piste, en roulant, sans quitter son vélo !  Les stayers du monde entier lui doivent paraît-il l'usage de la fourche à chasse négative dès 1899  (information sujette à controverse n.d. STAYER FRANCE - voir mon livre Aux Temps Pionniers du Cyclisme Entraîné

En dehors du vélo, dès 1903, il commence à délaisser l'athlétique pour le mécanique, et pilote de plus en plus des tricycles à moteur, puis des motocyclettes. Il devient le premier homme au monde à accomplir le mile sous la minute en motocyclette, ce qui assoit définitivement son aura aux Etats-Unis.  La course automobile l'attire également, mais  fin 1903, au volant d'une Packard Grey Wolf, il manque de peu de trouver la mort.

Pour constituer son capital de départ pour l'affaire d'importation de pièces d'allumage qu'il entend monter aux Etats-Unis d'Amérique, il a besoin d'argent frais. Cet argent, il décide d'aller le chercher sur les pistes françaises, en dépit d'une fantastique bûche sur la piste récoltée sur la piste d' Atlanta juste avant son départ pour notre pays.

Lorsqu' Albert CHAMPION quitte les States, il aura parcouru toute la gamme du cyclisme et des engins motorisés : monocycle, bicycle, tricycle, tandems à pétrole, tricycles à pétrole, motos, automobiles... 

A l'Automne 1904, il décroche enfin le titre de champion de France de demi-fond que sa classe intrinsèque aurait dû lui valoir  depuis longtemps. Beaucoup de contrats dans la foulées sur les pistes françaises et européennes, et sa pelote est faite.

De retour aux Etats-Unis, la saga de l'homme d'affaires Champion peut débuter... Première ironie de l'histoire, les bougies qui le rendront  immensément riches ne seront pas celles qui porteront son nom... Je ne vous en dis pas plus. 

La seconde ironie, plus dramatique, sera sa fin, tragique et dérisoire... Comme un mauvais un contrepied à la brillance de son parcours. 

Inutile de vous dire que je vous conseille d'acheter le livre de Peter Joffre Nye.

Cet ouvrage, paru semble-t-il en 2014, constitue une somme indépassable, un "must" pour les fous de demi-fond. 

Précision utile : il est écrit comme de juste dans la langue de Bobbie Walthour.

Mais ce ne saurait être un obstacle pour un passionné de l'histoire du demi-fond. Et les photos (même si trop rares) illustrant le livre valent l'acquisition... 

 

 

Patrick POLICE

STAYER FRANCE, le 14 Mai 2021

Si vous souhaitez déjà vous familiariser avec ce grand nom du cyclisme français, je me dois de vous signaler que dans mon livre "Aux Temps Pionniers du Cyclisme Entraîné",

paru aux Editions Arenberg, vous croiserez la route d'Albert Champion, à travers ses diverses participations à plusieurs éditions du championnat de France des stayers, et revivrez son dramatique championnat 1904 victorieux.

 

Commenter cet article

LOUVET 14/05/2021 09:50

SUPER CHAMPION , comme les meilleurs des dérailleurs ou un magasin de vélos AUX CHAMPIONS ou des " chandelles d 'allumage des moteurs à explosion (pas de nom )!!