Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #AUTOUR DU DEMI FOND, CULTURE DEMI FOND
STAYER FRANCE VOUS PROPOSE L' ETAT DES LIEUX DES MOTOS DE DEMI-FOND EN EUROPE 
 
ALLEMAGNE  

 

  • BERLIN, Velodrom :  (8) BMW RS 45 (473,4 cm3 et 27 ch) 1 BMW RS 65 (649,6 cm3 et 45 ch)  (1986)

 

 

Nota : ces engins sont motorisés en flat-twin.

  • BIELEFELD, Radrennbahn : (10) TRIUMPH Tiger 750 cm3 49 PS (1981)  
Au centre, la Triumph entre deux ancêtres : ANZANI (gauche) et BAC (droite)

 

 

  • CHEMNITZ, Radrennbhan : (11) MZ 500 Rotax 494 cm3 27 PS, construites en 1994.

 

Nota : Elles sont la propriété de la Fédération Cycliste de Saxe, stationnent au vélodrome de Leipzig et sont acheminées au vélodrome les jours de course. L'acquisition de motos plus puissantes, mieux adaptées aux dimensions du vélodrome, est espérée.

Deux ou trois exemplaires de motos d'entraînement Indian 2500 cm3, modèles d'avant-guerre laissés sur place par les Alliés et transformées en motos de demi-fond au début des années 1950 sont conservées par leur propriétaire et paradent lors des "Historiche Rennen". 

  • ERFURT, Radrennbahn Andreasried :  (12) HONDA CB 500 T 498 cm3 34 PS  (1975 et 1976) 

 

 

Peter Bauerlein avec Daniel Harnisch

Nota : (modèles cédés par les entraîneurs suisses de Zürich, Vienne et Nuremberg)  Elles-mêmes remplaçaient les BMW 250 cm3, en fonction sur le vélodrome de Nuremberg depuis 1967. Ces Honda, achetées en 1977 et modifiées ont couru pour la première fois lors des championnats du Monde organisés  à Münich en 1978.

  • FORST, Rad-und Reitstadion : (11) MZ modèle 8501 Rotax 500 494 cm3 27 PS (1992)  

 

Nota : acquises en 1996 (8), 1998 (2) et 2016 (1), elles ont remplacées les Harley-Davidson et Indian de 1 200 et 1 500 cm3 utilisées depuis le début des années 1950 jusqu'aux années 1990. Il s'agissait de motos que les Alliés avaient laissées dans la zone occupée par les Soviétiques et qui avaient été transformées en motos d'entraînement par les amateurs de cyclisme locaux.

Ces motos MZ ont été achetées dans le cadre de la modernisation de la piste, et en préparation du championnat européen des stayers organisé pour la première fois à Forst en 1996.

  • HEIDENAU, Radrennbahn : (6 + 3) SIMSON Awo 425 248 cm3, 12 PS (1958 (*)

(*) construites en 1958 à Suhl, comme toutes les motos fabriquées alors en Allemagne de l'Est, elles portent les numéros de série de 1 à 6.

 

Nota : Elles ont d'abord été utilisées au Werner-Seelenbinder-Halle à Berlin-Est, fermé en 1992. En 2015, 2017 et 2019 le S.S.V. Heidenau a fait l'acquisition de 3 nouveaux exemplaires, complètement rénovés et restaurés par des spécialistes. 

  • LEIPZIG, Radrennbahn  (ex Alfred Rausch kampfbahn) (11) MZ 500 494 cm3 27 PS, modèle 8501 année 1992 

L'ex champion d'Europe Stefan Schafer derrière Peter Bauerlein

Nota :  Il s'agit de motos MZ (Motorradwerk Zschopau) fabriquées dans l'usine de motos saxonne de Zschopau dans les Monts Métallifères. 

  • SINGEN, Radrennbahn : SUZUKI GN 250 (7), 249 cm3 17 PS, acquises en 1992 

     

Nota : elles ont remplacé des motos d'entraînement BMW des années 1950, dont le produit de la vente a servi à acquérir les motos Suzuki.

  • SOLINGEN, Radrennbahn Dorperhof : (8) YAMAHA XS 650 - 654 cm3 2 cylindres (1982)  

 

Nota : A Solingen, le club de cyclisme Schwalbe Solingen 03 utilisait des motos NSU de 250 cm3 de cylindrée avant l'acquisition en 1982 des nouvelles motos Yamaha. Le Club WMTV Solingen 1861, constitué en 2014,  loue également les motos à d'autres organisateurs, par exemple à Darmstadt ou à Cologne. 

ESPAGNE
  • PALMA (1) DUCATI 350cm3 (année-modèle inconnue)

 

Nota : Anciennement propriété de la Fédération des Baléares, et rachetée en 1980. Il en existe quatre autres exemplaires, qui ne  sont pas en état de fonctionnement. 

FRANCE 

 

  • Répartition sur différents sites : (12) YAMAHA 650 XS (1980) 

 

GRANDE-BRETAGNE 

 

  • LONDRES, Herne Hill Velodrome : (10) TRIUMPH  TR 65 Thunderbird 650cc   (1982)   
Tribute to the good fellow Derek Marloe (right). Si regretté.

 

HONGRIE

 

  • BUDAPEST, Millenaris Sporttelep Velodrom :  (1) JAWA 350 cc 2 temps (année-modèle inconnue) 

 

ITALIE  

 

  • PORDENONE, Stadio-velodromo Ottavio Bottechia : (10) Cagiva 650 Ala Azzura (1986-1988)  

 

 

PAYS-BAS 

 

  • ALKMAAR, Sportpaleis :    (9) Honda CM 400T  395 cm3 27 PS (1981)

Nota :   Elles ont été utilisées la dernière année d'activité de  la piste  en plein air de Stuttgart. Puis, avec l'ouverture de la Hans-Martin Schleyer Halle à la fin de 1983, elles se sont produites sur cette piste couverte. En 2005 elles ont été transportées au Sportpaleis d'Alkammar et y sont en usage depuis 2006.  

 

SUISSE

 

  • ZURICH, Offene Rennbahn Oerlikon :  (10)  Yamaha TDM 850 cc (1991)  

Nota : Depuis 1992  elles remplacent les 12 Honda 500 qui étaient propriété des entraîneurs et qui ont été utilisées aux championnats du Monde 1983 et 1986. 

 

PARADIS PERDUS

(on en parle à l'imparfait, pour évoquer ces belles, il ne nous reste que nos yeux pour  pleurer)

 

ALLEMAGNE

 

  • DORTMUND, Westfalenhalle : les légendaires et merveilleuses Motosacoche (nombre et année modèle inconnus)

Nota : Propriété du Westfalenhallen Halle de Dortmund, elles ne sont plus utilisées depuis qu'elles ont endommagé la piste en 2010. Le 26 Décembre 2008 fut la date de leur dernière apparition à l'occasion du Weihnachtspreis.  

 

  • NUREMBERG, radrennbahn Nürnberg Reichelsdorfer Keller : (12) HONDA - CB - 500 T (1977) 

Nota : ces motos, qui ont été achetées et transformées en 1977  remplaçaient les BMW 250 acquises en 1967 et en service à cette date. Dedepuis  ont été vendues à l'unité au moment de l'annonce en 2016 de la démolition du vélodrome (qu'il est prévu de remplacer par une piste de 250m). 3 d'entre elles sont parties pour le vélodrome d'Erfurt. Elles ont été utilisées pour le championnat du Monde de demi-fond en 1978 sur la piste de Münich.  

 

BELGIQUE

 

  • HULSHOUT, vélodrome  : (8) YAMAHA SRX6 650 cm3 (1988) 

 

FRANCE

 

  • GRENOBLE, Vélodrome d'hiver : (6) HONDA CB 350 (modèle 1972)

Nota : Présentée en Octobre 1972 au Salon du Cycle au stand n° 96 et testées sur la piste de La Cipale à l'automne 1972. On perd leur trace après l'organisation du championnat d'Europe du 8 Décembre 1990

 

 

  • PARIS,  ex-Vélodrome du Parc des Princes : (12) BSA   Golden Flash 650cm3 (1956)

Nota : appartenant initialement à la société "L'Equipe Parc des Princes", elles ont été rachetées en 1967 après la démolition du Parc des Princes par Mr Antonin Dalous, Président de l'Association "Le Guidon d'Or". Remplacées en 1981. Dispersées par la suite - quatre exemplaires ont été rapatriés au vélodrome de Besançon au début des années 80 (cf. interview de Frédéric Vichot et lien en bas de page " Que sont les BSA devenues ?) Nous restons sans nouvelles de leur sort à ce jour. 

 
 
GRANDE BRETAGNE 

 

  • LEICESTER, Saffron Lane Velodrome : (10) NORTON Commando  750 cm3 (1970)

Nota :   Propriété de la British Cycing Federation depuis 1970, elles ont été remplacées au milieu des années 80 (encore en service en 1983) par les Triumph (voir plus haut).

 

 

PAYS-BAS

 

  • ALKMAAR, Sportpaleis : Honda 360 cb 356 cc (nombre inconnu - produite par Honda entre 1974 et 1976) 

Nota : elles ont été vendues entre 2000 et 2005 à des collectionneurs. 

 

 

  • APELDOORN, Omnisport : Il s'agissait de motos dites "légères", équipées de moteurs Kreidler. (nombre d'exemplaires et année-modèle inconnus)

Nota : Elles ont été vendues en 2020.

 

 

Remerciements aux personnes suivantes, sans qui se sujet n'aurait pas pu être mené à bien : René Aebi, Howard Broughton, Maria Mora Cirer, Emilien Clère, Christiano Dagnoni, André Deraet, Arpad Filutas, Karl-Otto Francke, Wolfgang Harter, Franck Henshel, James Holland-Leader, Reinier Honig, Richard Kojnin, , Andreas Marschall, Marcel Möbus, Marc Pacheco, Konrad Roloff, Ralph Schumacher, Uwe Smit, François Toscano, Hans Van Bon, Marcus Zaremba.

Informations complémentaires : Site web delanunecc.org; posts Erik Van Herk sur BPA; Livre STEHERENEN de Sonja John

Remerciements à Peter Bauerlein pour sa grande implication dans ce dossier. 

 

Commenter cet article
F
comme toujours excellent travail de mémoire ,,,super
Répondre
M
C'est impressionnant le nombre de machines qu'il peut y avoir réparti partout en Europe et en bon état ! Vraiment ce thème jamais évoqué à ma connaissance est très intéressant et nous ouvre de grands yeux tout ronds...
Répondre
D
ça s'appelle une encyclopédie là !
Répondre
O
Prochain chantier le même avec un voyage plus approfondi dans le temps, presque de la spéléo...