Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #PALMARES CHAMPIONNAT DE FRANCE
CHAMPIONNAT DE FRANCE  PROFESSIONNELS 1979

Prévus le 27 octobre au vélodrome d’hiver de Grenoble, les championnats de France professionnels sur piste : vitesse, poursuite, demi-fond, et individuelle (création cette année pour cette dernière discipline) ont été annulés par la F.F.C. en raison du nombre insuffisant d’engagements.

Le championnat amateur de demi-fond, prévu au cours de la même réunion a été reporté au 3 novembre, en prologue des six-jours de Grenoble.

CHAMPIONNAT DE FRANCE  
« OPEN » 1978

 samedi 21-Dimanche 22 Octobre - Grenoble (Isère) - vélodrome d’hiver  Palais des sports  - 210 m (pin)

 

Comité F.F.C. Dauphiné-Savoie 

 

QUALIFICATIONS : essais individuels sur 30 tours, soient 7,5  km

Samedi 21 octobre   (soirée)            

Jean-Luc Blanchardon - ILE-DE-FRANCE : 6'56"6

Daniel Cornaille - NOUVELLE-CALEDONIE : 7'07"9

Claude Enard - FRANCHE-COMTE : 7'09"7

Max Lefort - FRANCHE-COMTE : 7'11"4

Gilles Rabin - DAUPHINE-SAVOIE : 7'18"6

Joël Lacroix - ILE-DE-FRANCE : 7'19"1

Francis Coquoz- ILE-DE-FRANCE

Albert Briquet - ILE-DE-FRANCE

Bernard Orcel - LYONNAIS                     

Marc Pacheco - LYONNAIS                     

André Dupouy - LANGUEDOC-ROUSSILLLON

Jean-Claude Rude - BOURGOGNE : 6'44"

Dominique Thiébaud - FRANCHE-COMTE : 7'03"

Michel Buffet - FRANCHE-COMTE

Roland Cuinet  - DAUPHINE-SAVOIE : 7'04"

Alain Dupontreue - ILE-DE-FRANCE : exempt

Les concurrents ayant réalisé  les quatre meilleurs temps sont qualifiés pour la finale : Rude  6'44" ; Blanchardon 6'56"6; Thiébaud 7'03"; Cuinet 7'04".

AlainDupontreue, champion de France professionnel  1977, est qualifié d'office.    

                     

FINALE  50 km  Dimanche  22 octobre (soirée)  

  1. Alain Dupontreue - entr. Alain Maréchal - Ile-de-France - les 50 km en 47'43"            
  2. Jean-Luc Blanchardon - entr. Adolphe Laval - Ile-de-France - à 120 m         
  3. Dominique Thiébaud - entr. Michel Buffet - Franche-Comté - à 3 t 150 m
  4. Roland Cuinet - entr. ... ... - Dauphiné - Savoie - à 5 t 180 m
  5. Jean-Claude Rude - entr. Pierre Lachaize - Bourgogne - à 10 t

La course : Aucune information à ce jour; à compléter

Source : étude François Bonnin 

CHAMPIONNAT DE FRANCE PROFESSIONNELS 1977

vendredi 7 au Samedi 9 juillet - Besançon (Doubs) - stade vélodrome Léo Lagrange - 453.89 m (ciment)  

 

Comité F.F.C. Franche-Comté – organisation Amicale Cycliste Bisontine

L’organisation du championnat de France amateurs de demi-fond devait être reportée au 23 Juillet au vélodrome d’Aulnay-sous-Bois, suite à un accord entre Monsieur Dussaix, Président fédéral, et Mr Jean Court, Commissaire International, ce dernier étant appelé à officier comme Président du Jury des commissaires du Tour de France.

Mais le bureau de la F.F.C. n’a pas confirmé cet accord, et a maintenu le championnat amateur selon le calendrier initial, dans le cadre de la réunion des championnats professionnels (vitesse, poursuite, demi-fond) et fixé la clôture des engagements au 5 Juillet.

 

FINALE DIRECTE 1 HEURE – samedi 9 Juillet 

 

  1. Alain Dupontreue – Individuel - Alain Maréchal – – 69 km en 1h 0’ 16’’ 3/10
  2. Mariano Martinez – g.s. Flandria Velda -  entr. ..? ..? – à 4 t 400 m
  3.  Marcel Boishardy – Individuel –  entr.. ? .. ? à 7 t 300 m
  4. Jean-Louis Danguillaume - g.s.  Peugeot Esso Michelin – entr. .. ? .. ? – à 8 t

N.C. : Serge Aubey – entr. .. ? .. ? – Individuel – Abandon

La course : Dupontreue, parti lentement passe tour à tour dans les quinze premières  minutes, Martinez, Danguillaume et Aubey qui le précédaient dans l’ordre fixé au départ. Une fois en tête il n’est plus inquiété et double régulièrement ses adversaires. Aubey ayant abandonné, Martinez déborde Jean-Louis Danguillaume et s’installe à la seconde place vers la quarantième minute.

Source : étude François Bonnin 

CHAMPIONNAT DE FRANCE  PROFESSIONNELS 1976

Vendredi  4 Juin - Vincennes (Val-de-Marne) - vélodrome Municipal du Bois-de-Vincennes  - 500 m (ciment)

 

Comité Ile-de-France de la F.F.C.

 

FINALE DIRECTE 50 KM

  1. Alain Dupontreue –  g.s. Lejeune BP - entr. Adolphe Laval – les 50 km en 46’18’’
  2. Enzo Mattioda – g.s.Jobo Wolber La France - Joseph Goutorbe – à 250 m
  3.  Alain Van Lancker - g.s.  ? - entr. Alain Maréchal – à 1 t
  4. Mariano Martinez – g.s. Sonolor Gitane - entr. Pierre Morphyre – à 1 t 250 m
  5. Marcel Boishardy - g.s.  Jobo Wolber La France- entr. Claude Larcher à 1t 270m
  6. Alain Cigana – g.s.  Jobo Wolber La France . Roger Plaisance – à 3 t

La course : Aucune information à ce jour ; à compléter. Tout témoignage ou contribution bienvenus 

Source : L'Ile de France Cycliste

 Etude de François Bonnin

CHAMPIONNATS DE FRANCE  PROFESSIONNELS   1975

- Samedi 9 Août - Reims (Marne) - stade Vélodrome Auguste-Delaune - 399.99 m (enrobé)

 Comité F.F.C. Champagne

 

FINALE DIRECTE 1 HEURE

  1. Enzo Mattioda – g.s. Jobo Wolber Sablière - entr. Adolphe Laval –  72.470 km dans l’heure
  2. Alain Dupontreue – U.N.C.P. – entr. Alain Maréchal -  à 2 t
  3. Patrick Cluzaud –  U.N.C..P. entr. .. ? .. ? – à 4 t
  4.   Jean-Jacques Sanquer – g.s. Flandria Carpenter –  entr. .. ? .. ? - à 11 t

La course : Aucune information à ce jour  sur le déroulement de la course.   Tout témoignage ou contribution bienvenus  

Sources : L’Equipe; Cyclisme-Magazine

Etude de François Bonnin

CHAMPIONNATS DE FRANCE PROFESSIONNELS 1974

Mardi 30 Juillet (nocturne) - Reims (Marne) - stade Vélodrome Auguste-Delaune - 399.99 m (enrobé)

Comité F.F.C. CHAMPAGNE 

 

FINALE DIRECTE 1 HEURE

  1. Alain Dupontreue - g.s. Jobo Lejeune – entr. Alain Maréchal – 71.136 km dans l’heure
  2. Enzo Mattioda – g.s.  Sonolor Gitane – entr. Adolphe Laval – à 1 t
  3. Bernard Masson – g.s.  Jobo Lejeune – entr. .. ? .. ? - à 9 t
  4. Christian Palka – g.s. Bic –  entr. .. ? .. ? - à 15 t

N.C. : Alain Bourassin ab. 12è minute 

N.P. : Alain Van Lancker – g.s. Merlin Plage Flandria ; Christian Raymond – g.s. Gan Mercier (forfaits)

La course : Au départ, dans l'ordre, Dupontreue, Mattioda, Bourassin, Palka et Masson. Dans les tribunes, plus d'un millier de spectateurs.

A noter qu'il s'agit pour Enzo Mattioda, le vainqueur de Bordeaux-Paris 1973, de ses débuts en compétition pour le demi-fond : il s'est entraîné depuis trois semaines en prévision de l'évènement.

La course se résume vite à un duel entre Dupontreue et Mattioda. Christian Palka, un des favoris, ne jouera aucun rôle dans la course. Au bout d'un quart d'heure et plus, seuls ces derniers sont dans le tour. Mattioda va porter deux attaques infructueuses, à la 36ème puis à la quarante-quatrième minute,  à l'occasion des dépassements de Dupontreue sur Masson.

A sa troisième tentative, à la cinquantième minute de course, il va même décoller sérieusement, perdant un demi-tour sur son attaque. Dans le final, Alain Dupontreue va même accélérer, bouclant le tour de piste en 18", et prendre un tour à Mattioda à la toute fin de l'épreuve.

Une même ovation enveloppera les deux adversaires, Alain Dupontreue remportant là son premier titre chez les professionnels.

Sources : étude François Bonnin;  La France Cycliste

 CHAMPIONNAT DE FRANCE  PROFESSIONNELS 1973

Samedi 28 Août   - Reims (Marne) - stade Vélodrome Auguste-Delaune - 399.99 m   (enrobé)

 

Comité F.F.C. Champagne

 

FINALE DIRECTE 1 H 

  1. Alain Van Lancker – g.s. Carpenter Shimano - entr. Norbert Koch (P-B) –  71.098 km dans l’heure
  2. Christian Palka - g.s. Bic - entr. Alain Maréchal - à 4 t
  3. Christian Raymond -  g.s. Peugeot BP Michelin - entr. Joseph Goutorbe - à 6 t
  4. Bernard Guyot – g.s. Sonolor TV – entr. ..? ..? – à 8 t
  5. Michel Scob – entr. Adolphe Laval – à 12 t

N.C. Bernard Masson –  g.s.  Gitane Frigécrème- entr. .. ? .. ? Ab. 30è minute

La course Aucune information à ce jour.   Tout témoignage ou contribution bienvenus  

Sources : étude François Bonnin;  L’Equipe - L’ Equipe-Cyclisme Magazine

CHAMPIONNATS DE FRANCE  PROFESSIONNELS  1972

 

Organisation annulée : nombre d’engagés insuffisant.

CHAMPIONNATS DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS  1971

Dimanche 26 Septembre - Vincennes( Val-de-Marne) - vélodrome Municipal du Bois-de-Vincennes - 500 m  (ciment)

 

Comité ILE-DE-FRANCE de la F.F.C.

 

Organisation annulée : nombre d’engagés insuffisant.

Source : L’ Equipe Magazine

CHAMPIONNAT DE FRANCE  « OPEN »1970 

Vendredi et Samedi 31 Octobre - Grenoble (Isère) -   vélodrome d’hiver Palais des sports - 210 m (pin)

 

Comité Dauphiné-Savoie de la F.F.C.

 

ELIMINATOIRES - Essais individuels contre la montre sur trente-six tours, soient 7,576 km

Vendredi 30 Octobre - 14h 30

Alain Dupontreue  - A.P.S.A.P. - ILE-DE-FRANCE - 6'40"

Michel Scob - g.s. Frimatic De Gribaldy - ILE-DE-FRANCE  - 6'51"3 

Roger Kuten - A.P.S.A.P. - ILE-DE-FRANCE - 6'52"9

Marc Martinez - C.V. Dionysien - ILE-DE-FRANCE - 6'54"5

Jean-Paul Routens - A.S. Grenoble-Sud - DAUPHINE-SAVOIE - 6'56"6

Bernard Sainz - C.S.A. Kremlin-Bicêtre-  ILE-DE-FRANCE-  7'

Daniel Grégoire - V.C. Beaune - BOURGOGNE - 7'11"1

Alain Maréchal - A.P.S.A.P. ILE-DE-FRANCE - 7'12"1

Gérard Tamburini  - C.V. 19ème - I-D-F – 7’14”1

Jacques Ingert  - A.P.S.A.P. - ILE-DE-FRANCE  - 7'20"8

André Dupouy - A.S. Grenoble-sud - DAUPHINE-SAVOIE - 7'28"                                                             André Gollunicci - A.S.E. Bâtiment Lyon - LYONNAIS - 7'28"1

… Goux - club ? -  LYONNAIS -  7'34"5

Gérard Bussy - V.C. Sedan - CHAMPAGNE-ARDENNE -  7'34"8

Claude Guichard - club ? - BOURGOGNE  - 7'36"1

Gérard Annequin - V.C. 12ème - ILE-DE-FRANCE - 7'36"9

Jean Moiroud - club – LYONNAIS - 7'37"5

N.P. : Jacques Lenormand  - Les Bleus de France - ILE-DE-FRANCE

Les concurrents ayant réalisé les cinq meilleurs temps sont qualifiés pour la finale: Dupontreue, Scob (professionnel), Kuten, Marc Martinez et  Routens.

Deux titres de champion de France seront attribués (professionnel et amateur) si le vainqueur est professionnel. Michel Scob (champion de France pro 1969), seul professionnel engagé, doit se classer premier de la finale pour conserver son titre.

FINALE 50 km – Samedi 31 Octobre – 21 h 

  1. Michel Scob –  g.s. Frimatic De Gribaldy - entr.  Adolphe Laval les 50km en 48’ 2’’
  2. Alain Dupontreue (A.P.S.A.P.) - entr. Joseph Goutorbe –   à 30 m
  3. Jean-Paul Routens - A.S. Grenoble Sud – entr. Roger Plaisance – à 80 m
  4. Roger Kuten (A.P.S.A.P.) – entr. Auguste Meuleman (BEL) -  – à 1 t

N.C. Marc Martinez - entr. Edouard Lespillez - C.V. Dionysien – Ab.

La course : Dupontreue, meilleur temps des qualifications, part en première position, mais Scob passe rapidement en tête. Dupontreue réplique et mène à nouveau, précédant Martinez, Scob, Kuten et Routens. Au vingtième tour,  Kuten  passe Scob et Martinez; puis Routens bat Martinez relégué en dernière position.

A l’avant, Dupontreue prend le large et double successivement Martinez, Kuten et Routens, mais échoue sur Scob qui a repris la deuxième place.Kuten repart alors à l’assaut, remonte Routens et Scob, mais ne parvient pas à se dédoubler sur Dupontreue et décolle, ce dont profite Routens pour repasser devant lui.

Prolongeant son effort, Routens attaque Dupontreue et revient dans le même tour. Kuten en fait de même.

Le chassé-croisé se poursuit derrière Dupontreue, qui après vingt kilomètres de course, devance Kuten de quarante mètres, Scob de 100 et Routens de 120 mètres.  Routens cède bientôt un tour à Dupontreue lequel, de nouveau, échoue contre Scob. Kuten attaque alors Dupontreue et lui ravit la première place.

 Après 35 kilomètres, Kuten, le vétéran (40 ans) mène à présent avec autorité devant Dupontreue à 60 mètres et Scob à 140 mètres. Scob passe alors à l’offensive, remonte Dupontreue et Kuten pour s’installer en tête à vingt-huit tours tours de la fin (44ème kilomètre).

Au kilomètre 45, Dupontreue et Kuten luttent un tour côte à côte. Kuten cède et se fait ensuite dépasser par Routens. Alors que Kuten, victime de crampes, n’avance plus, Routens finit très fort et se dédouble sur Dupontreue et Scob. La lutte reste serrée dans les vingt derniers tours.

Michel Scob est champion de France professionnel et Alain Dupontreue qui finit très près enlève lui-même de justesse le titre amateur pour lequel Routens n’échoue que de cinquante mètres.

 

Michel Scob évitant les risques, courut avec clairvoyance, « arrêtant » la course de façon à placer Dupontreue et les autres dans les remous des motos. Il porta son attaque décisive après 164 tours et, une fois installé au commandement, contrôla avec brio.

En revanche, la seconde place de Dupontreue, champion de France des amateurs fut menacée jusqu’au bout par le jeune Grenoblois Routens, fils de l’ancien cyclosportif, qui n’en était qu’à sa quatrième séance derrière moto et participait à sa première épreuve en compétition dans la spécialité.

Alain Dupontreue remporte là le premier titre d'une série à venir sur la décennie.

Sources : étude François Bonnin  L’Equipe / La France Cycliste.

Dans son édition du jeudi 22 octobre le quotidien L’Equipe a indiqué que les concurrents effectueront des essais individuels sur 7,5 km et les cinq meilleurs temps seront qualifiés pour la finale, où les entraîneurs seront MM Goutorbe , Laval , Lespillez,   Meuleman et Plaisance, ainsi que Mr Godest (réserve)

Dans son édition du samedi 31 Octobre, le quotidien rapporte que le long marathon des éliminatoires s’acheva par le demi-fond. Après de très laborieuses discussions pour l’attribution des entraîneurs, les dix-sept concurrents (chiffre record) se mirent successivement en piste.

La surprise fut causée par Alain Dupontreue qui couvrit les 7,576 km soit 36 tours de piste en 6'40" et qui est capable sur 50 km, ce soir en finale de détrô ner le seul professionnel de cette épreuve open, Michel Scob (6'51"3 pour la qualification).

Remerciements à Alain Dupontreue et Marc Martinez pour leurs témoignages.

Nota : Une légère incertitude subsiste concernant l’attribution des entraîneurs de Routens et Martinez, entre Plaisance et Lespillez.

Etude de François Bonnin

Commenter cet article
M
Je ne savais pas que Mariano MARTINEZ ou Bernard GUYOT avaient fait du demi-fond ! Toujours intéressant ce passé de notre discipline ! Et pour aller de l'avant, il est nécessaire de connaitre le passé...Merci pour tous ces dossiers.
Répondre
J
Dommage que vous avez pas l'année 1955 mon papa Marcel Brun a fait 2 du championnat de France a la Cipale amitié JEAN Brun
Répondre
O
ça viendra... Restez connectés, les mises en ligne sont faites "au fil de l'eau" et les championnats des années 50 reviendront bientôt. Merci de vous inscrire à la Newsletter, si ce n'est déjà fait. Stayèrement