Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #ACTUALITES FRANCE DEMI-FOND
INTERVIEW KEVIN FOUACHE

 

Sur la machine, il reste l'un des plus beaux spécimens de stayer que j'ai vu évoluer sur une piste.  

Depuis le double champion de France Antony Gillot, qui était une sorte de maître-étalon en la matière,   il est un peu l'arbitre des élégances, une sorte de "stayer parfait", fluide,  "Monsieur-pas-un- pèt'-de-jeu" comme aurait pu dire Marc Madiot. 

Passé pas loin du titre en 2018, podiumable et podiumé chaque année, il reste quelqu'un avec qui il faut compter un jour de championnat...  

 

Lorsqu'il est devenu directeur sportif, une inquiétude m'a saisie : est-ce que je n'avais pas  laissé passer l'occasion d'interroger pour le Blog celui que je considère comme le plus beau stayer en activité ?

Heureusement que le Monsieur aime le demi-fond, et qu'il a prolongé cette année encore son bail de stayer, sinon j'étais bon pour la faute professionnelle...

Bref, voici une interview qui s'imposait ! 

 

Patrick Police, pour STAYER FRANCE, le 24 Juin 2022

 

 

 

 

 

STAYER FRANCE : Kevin, tu es devenu, depuis 2019, le  Directeur Sportif de l'équipe de La Roche-Sur-Yon Vendée Cyclisme. Quel bilan tires-tu de cette fonction à ce jour ?


Kevin FOUACHE : " Si je regarde en arrière, on peut dire que le bilan est plutôt bon. J’ai réussi, avec l’aide de l’ensemble des bénévoles (staff, dirigeants …) à faire progresser l’équipe. Je prends beaucoup de plaisir dans ce métier, j’évolue dans une très belle structure. Ce n’est pas simple tous les jours mais j’ai beaucoup de chance d’exercer ce métier-passion !

 

STAYER FRANCE : Restes-tu tout de même encore un peu coureur ? Route ? Piste ? Les 2 ? 

Kevin FOUACHE : " Je continue à courir quand je n’exerce pas mon métier, mais ce dernier reste la priorité. Je cours un peu sur route et rarement sur piste, et quasi uniquement en demi-fond. J’ai aussi fait quelques cyclo-cross les deux dernières saisons, mais ce ne fut pas une grande réussite ! " 

" Cette saison il faut être honnête ça n’a pas toujours été simple de courir. J’ai participé à deux épreuves sur route, les sensations n’étaient pas exceptionnelles mais le plaisir était bien présent." 

STAYER FRANCE : Tu as participé sans interruption à chaque édition du championnat  de France de demi-fond depuis 2014. Avec cette fonction de Directeur Sportif, qui doit être très absorbante, comment envisages-tu ce France 2022 ?  As-tu des ambitions ?

Kevin FOUACHE : " Effectivement, mon métier de D.S. est très chronophage... Je suis quasiment tous les week-end sur les courses mais au volant de la voiture, pas sur le vélo !  Alors, j’essaye de préparer cette compétition comme je le peux, mais ce n’est vraiment pas simple" 

" Ceci posé, je n’ai jamais pris le départ d’un championnat sans ambitions. Mais maintenant, depuis 2019, je me rends  au départ des championnats de France dans un état d’esprit bien diffèrent. Je souhaite me faire plaisir avant tout."

STAYER FRANCE : On va faire un peu d’histoire : comment t’es venu le virus du demi-fond ? Qui est le responsable ?

Kevin FOUACHE : " En 2014 j’ai eu à remplacer Jonathan Thiré au dernier moment pour le meeting de la Roche-Sur-Yon. Je roulais derrière Loïc Guilbaud à l’époque, et j’ai directement accroché ! " 

STAYER FRANCE : Est-ce que tu recommanderais le demi-Fond aux jeunes coureurs que tu encadres ? Et si oui, qu’est-ce que tu leur dirais ?

Kevin FOUACHE : " Évidemment que je recommande !  Cette discipline, au-delà des sensations de vitesse ressenties sur le vélo qui sont vraiment sympas,  présente un réel attrait pour la performance sur la route. Elle permet réellement de faire évoluer certaines qualités physiques essentielles en vélo. Donc il y a un réel avantage à la pratiquer, et cela  au delà du plaisir sportif " 

 

STAYER FRANCE : Tu n'en es pas à l'âge des souvenirs mais quels seraient ceux que tu privilégierais de tes années de stayer ? 

Kevin FOUACHE : " Sans hésitation les quelques expériences vécues à l’étranger ! Je dirai les 3 Jours d’Alkmaar en Hollande, qui  resterons sûrement mon meilleur souvenir dans la discipline, mais aussi le championnat d’Europe 2016 a Berlin (même si j’ai eu à y subir la loi des stayers allemands) Ce furent des bon moments. "  

Sportpaleis Alkmaar : Patrick Kos et Kevin Fouache

STAYER FRANCE : Comme ça, juste entre nous, qu'est-ce qui - ou qui - te pousse à pratiquer encore  le demi-fond ?

Kevin FOUACHE : " Les sensations que la discipline procure, l’ambiance  familiale de la discipline également, et aussi le fait que je n’ai pas totalement fait le tour de la ‘‘question " 

STAYER FRANCE : D'après toi, qu'est-ce qu'il faudrait pour faire passer le demi-fond français dans une autre dimension ?

Kevin FOUACHE : " Clairement plus de visibilité, et encore plus de considération de la part de notre fédération (même si je sais que ça évolue dans le bon sens *). Encore plus de visibilité dans les médias aussi, même si par exemple Direct Vélo aide beaucoup le demi-fond ! Un des grands axes de développement est la communication mais pas que...

Je pense aussi qu’il faut casser les a priori, les on-dit auprès du grand public pratiquant et ou passionné de piste ! A nous passionnés par le demi-fond de ne pas baisser les bras et d’avoir une communication toujours positive sur la discipline. "

" Mais à mon avis l’un des principaux problèmes reste aussi l’accès à la spécialité. Je prends notre exemple, dans l’Ouest de la France, ce n’est vraiment pas simple de pratiquer, de rouler derrière moto. "

" En tout cas je tiens à saluer le travail effectué par les dirigeants France demi-fond (je leur transmets😁) qui est exceptionnel en ce sens. Le travail abattu depuis de nombreuses années à permis une belle évolution de la discipline ces dernière années avec l'apparition de nouveaux entraineurs et coureurs… "

 

Bon, on se donne donc rendez-vous Samedi prochain donc à Commercy.

Et observez-bien du bord de piste un stayer en maillot vert : "Pas un pet' de jeu"... 

 

 

(*) ça, je confirme, et pas qu'un peu 

 

 

Patrick Police, pour STAYER FRANCE

Le 25 Juin 2022

 

Kevin Eric FOUACHE, né le 18 Janvier 1989 à Chambéry. 

Clubs : 

La Motte Servolex Cyclisme de 1997 à 2005

Chambéry Cyclisme compétition de 2007 à 2008

Chambéry Cyclisme Formation AG2R U23 de 2009 à 2011

Team U Nantes Atlantique de  2012 à 2015

Creuse Oxygène de 2016 à 2017

Team LMP- La Roche Vendée cyclisme 2018

Et depuis fin 2018 Directeur sportif Team LMP-La Roche Vendée Cyclisme

quatre titres ce champion de France sur la piste (3 en américaine + 1 en courses aux points) et quelques médailles nationales en plus... Sans oublier une douzaine de victoires sur la route 

Commenter cet article
J
Quel bel article ! Bravo
Répondre
C
Belle reconnaissance grâce à cet article, bravo, fier que mon fils te côtoie
Répondre
R
Un grand coursier et un très bon directeur sportif
Répondre
M
Un coureur que j'adore ! Intelligent et...dur au mal ! Un vrai coursier et qui va, pardon qui est devenu un cadre hors pair pour les nouvelles générations de coureurs. Il sera encore là cette année !
Répondre
O
Tu vois je t'avais préparé de la lecture pour ta convalescence... Plaisir d'offrir