Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #ACTUALITES FRANCE DEMI-FOND
CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 

(développement 67 x 15 - rouleau à 0.80 m)

Jeudi 8, Vendredi 9, Samedi 10 Septembre 2022 - Lyon - vélodrome Georges Préveral - ciment  (333.33 m - largeur 7 m)  -

 LYON, CHAMPIONNAT D'EUROPE 2022 : 
EN PISTE VERS LES ETOILES 

 

Jeudi 8 Septembre.

Plein soleil au programme de ces échauffements,  séquences parfois riches d'enseignements.  

Pas plus étonné que ça de voir débarquer dès potron-minet - ou à peu près - la délégation allemande, première à s'essayer sur la piste. On assiste à du sérieux, du grave, du quasi-religieux, pendant une pleine heure. Ces canters sont surtout pour le rare public du matin l'occasion de découvrir le frêle stayer d'Heidenau André Hagen, qui déroule avec ardeur parmi ses confrères Retschke et Harnisch. Ce dernier devrait être la première monte, le rugueux Berlinois Robert Retschke l'homme à tout faire et André Hagen le joker-surprise... A vérifier en course, même si in petto   je me demande qui, dans cet impeccable commando, a la carrure d’un Schafer, champion d’Europe 2016, ou d’un Schiewer, double champion d’Europe 2017 et 2018 ?  

Qualifications - 1ère série - 40 km (120 tours) - vendredi 9 Septembre  - 15 h 23 

(*) Ont quitté la piste à la demande des commissaires, ayant plus de 5 tours de retard

 

(*) Ont quitté la piste à la demande des commissaires, ayant plus de 5 tours de retard

 

PETITE FINALE - 30 km (90 tours) - Samedi 10 Septembre   -  16 h 43.

La course  :   Davide Finatti a hérité de la pole-position sur la ligne de départ. Sept tours moroses défilent lorsque  Camille Batista, s'extirpant de sa  septième position, met le feu aux poudres, remontant à la troisième position au prix d'une fameuse séquence de saute-mouton. Ce faisant, il vient de donner le véritable départ.

Car devant lui, l’Italien Finatti et l’Allemand Hagen, anticipant la manœuvre du Français, ont haussé leur tempo,  marge de sécurité oblige. Cinq coureurs sont dans le demi-tour : Finatti, Hagen, Batista, Fedrigo et le Belge De Groote, étonnant serre-file, jusqu'à ce qu'une crevaison ne le sorte - hélas - du jeu. 

(*) Ont quitté la piste à la demande des commissaires, ayant plus de 5 tours de retard

 

 FINALE - 1 heure -  Samedi 10 Septembre  -  18 h 04

La course :  Dans l'ordre de la file des coureurs au départ : Filip, Fouache, Berlin-Semon, Retschke, Atzeni, Weder, Filutas, Harnisch. Une tension extrême est déjà palpable sur le coup des 18 heures. Dans la file des coureurs ce ne sont que visages tendus, tics bizarres, incantations muettes… Guiseppe Atzeni se bat la poitrine selon un code rituel connu de lui seul…  Pas de doute, le triple champion d'Europe n'a pas son compte de gloire, il a toujours faim... 

L’atmosphère, déjà tendue, pesante, devient irrespirable lorsque la moto de Thomas Baur, l’entraîneur de Viktor Filutas, se prend à cafouiller stupidement… Dîtes, vous reprendrez bien une petite tasse d’anxiété ? 

 (*) Ont quitté la piste à la demande des commissaires

Patrick Police, pour STAYER FRANCE

Complément d'information par Marc Pacheco et Philippe Pradier pour les photos 

 

Commenter cet article
M
MA.GNI.FI.QUE résumé qui nous fait revivre ce que l'on a vécu ! Restons encore un peu, le plus longtemps possible sur notre petit nuage...MERCI Kevin Fouache !
Répondre
F
Nous avons assisté à un double exploit. L’accomplissement du projet de l’organisation de Michel Meunier et de son équipe et l’apothéose de la victoire de Kevin Fouache qui renoue avec la tradition glorieuse du demi-fond français plus de 65 ans après Roger Queugnet et Raoul Lesueur. Merci à tous les organisateurs, aux officiels, stayers et entraîneurs Français et Européens pour ces belles journées de sport au Vélodrome Georges-Préveral.<br /> A l’année prochaine en espérant que cette réussite marque la reprise durable du Championnat d’Europe de demi-fond.
Répondre