Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
STAYER FRANCE  :  100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE : 100 % demi-fond et derny - depuis 2005 au service du demi-fond et du derny

STAYER FRANCE ex-STAYER FR est le blog du demi-fond et de l'association FRANCE DEMI-FOND. adresse mèl : fddf@dbmail.com page Facebook : @VANWOORDEN21

Publié le par Oscar de Ramassage
Publié dans : #ACTUALITES FRANCE DEMI-FOND
INTERVIEW MARC PACHECO
Le nouveau Délégué Technique U.E.C.

 

STAYER FRANCE : Marc, je sais que tu as été investi de nouvelles fonctions par l’U.E.C. Quelles sont-elles ?

Marc PACHECO : Oui, effectivement, Enrico Della Casa, le Président de l’U.E.C., m’a nommé au poste de Délégué Technique.

La mission qui m’a été détaillée est de défendre les intérêts de l’U.E.C. dans les relations avec la F.F.C., l’Organisateur, le Corps Arbitral, les Délégations Etrangères, les services techniques de la ville de Lyon, dans les briefings techniques d’avant course et en bord de piste pour le bon déroulement des épreuves….

Aux derniers championnats de France, Marc en bord de piste

STAYER FRANCE : De la piste au bord de piste, c’est ça ? Une rupture sans douleur pour toi ?

Marc PACHECO : De la piste au bord de piste oui,  mais ce n’est toujours pas ma place dans ma tête.

Je suis en excellente santé et toujours performant sur la moto et j’ai été évincé par une limite d’âge obsolète et injuste puisque c’est une ségrégation par l’âge ! Sans douleur ??? Mais c’est un crève-cœur pour moi que de voir tourner les ‘’abeilles’’ sans pouvoir participer au combat pour gagner !

Je n’accepte pas cette situation et j’attends la suite de mes démarches contre cette règlementation U.C.I. qui datait des années cinquante  et remise en place en 2019.

En attendant je fais bonne figure et apprécie la reconnaissance des instances et la confiance d’Enrico Della Casa, de la F.F.C. et de  France Demi-fond pour me faire vivre ma passion d’une autre manière pour construire l’avenir.

 

STAYER FRANCE : Comment vois-tu ta nouvelle fonction ?   Cette fonction qui est définie pour le Championnat aura-t-elle une suite ?

Marc PACHECO : J’aimerais effectivement participer en plus à une mise en place de la sécurité dans les compétitions toutes disciplines piste aussi bien compétitions, qu’entraînements et même ... bâtiments. Et encore plus… le contrôle des trois derniers km des courses sur route qui sont au cœur des préoccupations.

Donc pour l’instant je l'accomplis avec sérieux au service du demi-fond - qui m’a beaucoup donné, la preuve mes outils d’arbitrage que j’ai conçus et rassemblés pour bien faire -

 le tout en mémoire de Jean Court et Jean Moiroud qui m’ont tout appris sur le sujet, seuls eux aussi auparavant pouvaient lire parfaitement une course et la juger !

Les arbitres ou commissaires sont " perdus "  car la formation à l’arbitrage très délicat et technique de cette spécialité ne peut se faire qu’avec la pratique !

STAYER FRANCE :  Je sais que parallèlement tu travailles à la refonte de la règlementation du demi-fond. En deux mots, quel était l’état des lieux ?

Marc PACHECO : Oui, Enrico Della Casa m’a demandé il y a un peu plus d’un an de proposer la mise à jour des règlements U.C.I. du demi-fond, qui sont obsolètes. Ils ne sont plus adaptés aux tendances humaines et techniques d’aujourd’hui et de demain.

La gravité des textes actuels réside dans leur... absence (!) sur les spécificités des vélos, effacés depuis 2016 après les championnats d’Europe de St Quentin en Yvelines et qui devaient être mis à jour de suite... mais nous en sommes aujourd'hui à six 6 ans de vide et d’insécurité car certains coureurs et constructeurs font fi des géométries et accessoires nécessaires - peut-être inesthétiques mais en tout cas sécurisants - sans que l’on puisse intervenir faute de réglementation écrite face souvent à leur mauvaise foi et leur inconscience plus que leur méconnaissance!

 

STAYER FRANCE : Quels sont les changements remarquables qui vont intervenir dans la nouvelle règlementation ?

Marc PACHECO : Pour qu’il y ait changement il faut que mes propositions soient vues, acceptées et/ou corrigées par les techniciens juristes de l’U.E.C et de l’U.C.I, surtout l’U.C.I puisque les fédérations nationales se réfèrent à ses textes.

Alors évidemment les nouveautés principales sont la réglementation des vélos réintégrée et modernisée, l’abolition de la limite d’âge pour les pilotes, remplacée plus équitablement par des labélisations renouvelables ou pas, des contrôles médicaux adaptés et des contrôles de comportement sur les engins motorisés. Un point mis à l’ordre du jour de la prochaine séance de la commission piste de U.C.I en Octobre au cours des Championnats du Monde Piste, comme me l’a promis le Président de l’U.C.I David Lappartient en personne par écrit, le Président de cette commission piste U.C.I étant… Enrico Della Casa !!!

Je demande aussi l’ouverture du demi-fond aux Dames pour des compétitions mixtes ou genrées que ce soient comme coureuses (une lyonnaises engagées au Championnat de France 2022 a été catégoriquement refusée par la F.F.C au vu de la réglementation U.C.I) ou comme pilote, samedi la fille d’un pilote m’a traduit sa satisfaction et son intérêt pour le pilotage, grande comme son père la ‘’Nénette’’ (c’est son surnom) aurait de l’abri comme son paternel pour la joie du papy (ils se reconnaitront tous les trois ici).

Et il y a quelques lignes modifiées comme les types de moto, les tenues vestimentaires, le port d’un gilet dorsal pour les pilotes, l’obligation de protection arrière des engins motorisés servant à l’entraînement ou en course (derny, petite moto, scooter), une labellisation de tout pilote enfourchant un engin devant des cyclistes, etc... 

STAYER FRANCE : Tu penses qu’ils pourraient influer par exemple sur la pratique des coureurs et entraîneurs pour le prochain championnat d’Europe ?

Marc PACHECO : Oh que oui !!! Pour les vélos ! Le reste étant toujours régi par la réglementation et les textes de l’U.C.I qui seront appliqués avec discernement dans l’interprétation de la situation.

Coté vélos donc, Enrico Della Casa 6 fervent comme moi de demi-fond et de la sécurité que ça implique aux vitesses élevées pratiquées - m’a ‘’ordonné’’ d’inscrire sur le guide technique du championnat, la réglementation vélo réformée qui n’est pas encore sur les textes U.C.I.

Les participants doivent prendre connaissance de ce guide technique où tout y est indiqué pour être certain de la conformité de leur matériel.

Pour les principales règles :

  • Entraxe roue avant/pédalier 55cm minimum,
  • entoilage des roues correctement posé d’un seul bandage,
  • roue avant ‘’pleine’’ interdite, pour l’arrière ok ainsi que bâtons et rayons autorisés avant et arrière,
  • braquet limité à 9m54,
  • renfort de potence rigide et extensible obligatoire,
  • selle sans appui lombaire d’un angle haut et bas inférieur à 9° et en arrière ou à l’aplomb de l’axe de pédalier etc... 

Mon fil à plomb et mes gabarits seront de la fête? sans concession. De plus ma lecture de la course en bord de piste ne permettra pas d’écart de conduite de la part des pilotes également :  ils savent tous que je n’ai pas hésité une seconde à brandir le drapeau rouge de mise hors course pour le Champion d’Europe sortant lors du dernier Championnat en Italie en toute logique mais avec rigueur et autorité rarement vues parait-il à ce niveau de sanction !

Crainte et respect donc pour des compétitions propres et sans excès ! C’est pour toutes ces raisons que l’on m’a désigné pour officier sur ce championnat !

STAYER FRANCE : Si tu devais attirer l’attention des participants sur des points particuliers de la nouvelle règlementation, quels seraient-ils ?

Marc PACHECO : Tout est mis en place dans l’intérêt de tous sans plus qu’il n’en faut.  Donc simplement respecter les adversaires, les règles définies, le corps arbitral, l’organisateur et les instances dirigeantes, comme dans tout évènement sportif, ou toutes activités dans la vie de tous les jours !

La réussite de ce Championnat et de sa pérennité en dépend !

 

Patrick POLICE, pour STAYER FRANCE

 

Commenter cet article
L
Bon courage MARC et persévère avec ta science , ta compétence et ta persévérance pour améliorer la sécurité des équipages entraîneurs -coureurs , l ' attractivité du " spectacle " , et en général la qualité des activités DEMI-FOND .Tu te lances dans la bonne voie même longue et difficile mais ta volonté vaincra les obstacles
Répondre